Nord-est : 50 lampadaires solaires pour les quartiers dépourvus d’électricité à la frontière

50 lampadaires solaires ont été installés en janvier à Fort-Liberté et Ouanaminthe (Nord-est) pour lutter contre l’insécurité dans certains quartiers proches de la frontière avec la République dominicaine.  Nord-est : 50 lampadaires solaires pour les quartiers dépourvus d’électricité à la frontière

Photo : Thérèse St Elin – UN/MINUSTAH

« J’avais toujours peur de voir partir mes enfants dans le noir pour aller étudier dans des quartiers éclairés mais aujourd’hui, grâce aux lampadaires, notre problème est résolu », se réjouit Mercilia Pierre, une mère de 6 jeunes enfants résidant dans la ville frontalière de Ouanaminthe.

Placés notamment près du secteur des douanes haïtiennes, les lampadaires visent à freiner les actes de banditisme enregistrés sur place. Selon la police, la zone frontalière, où transitent biens et personnes entre Haïti et la République dominicaine, est le théâtre régulier de vols et de braquages à main armée. « Nous avons souffert pendant des années faute d’électricité », ajoute Paulin Mathieu, habitant de la zone dite de l’Abattoir dans la même localité.

En acier de couleur blanche, les lampadaires ont chacun deux panneaux solaires et s’allument à la tombée du jour.

Afin d’appuyer les autorités haïtiennes dans leur lutte contre l’insécurité, la MINUSTAH a financé l’achat et l’installation de ces 50 lampadaires à Fort Liberté et Ouanaminthe, pour un montant de 55.000 dollars US. Dans cette dernière commune, les quartiers de la douane, Village Gaila, Abattoir, Tilaurier, Manquette, Planteau, Calvaire, Ti Rivière, Rue Assomption et Duhaut ont reçu chacun entre 2 et 5 lampadaires.